•  

    1926 On the 06th of Dec., little NJ was to be baptized. NJ lived already at the Bolenders. Here is NJ with her grandmother Della Monroe. 

     
    On the 06th of Dec., little NJ was to be baptized. NJ lived already at the Bolenders. Here is NJ with her grandmother Della Monroe.  
     
    1926 A rare visit of Gladys
     
    Photo rare, Gladys et Marilyn
     
     
     
     
     
    ✽ 1927 ✽
     
     
     
     
     

     

     

    Début de l'année

     

    Della souffrait de problèmes cardiaques et respiratoires et son état de santé commença à faiblir.

     

    Gladys s'était donc installée chez sa mère à Hawthorn : .

     

     

     

    La Consolidated Film Industries ayant fusionné avec la Bennett Film Labs, s'était installée sur Santa Monica Boulevard, ce qui pour Gladys, augmentait son temps de trajet (elle devait effectuer deux changements de trolley) pour se rendre à son travail.

     

    Elle quittera d'ailleurs rapidement son emploi.

     

     

    1927 Lester Bolender, Gladys Baker and NJ. MM wrote on the back side: "Mother with Lester and me. Lester on the left. Me on the right 

     

    Fin du printemps

     

    Les problèmes respiratoires de Della s'étant aggravés par l'évolution de sa maladie cardiaque, elle plongea dans un état dépressif. Elle n'était soulagée qu'épisodiquement par les traitements qu'elle prenait.

     

    Son insuffisance respiratoire altérait par moments sa conscience, et elle pouvait passer de moments délirants à l'euphorie la plus complète. Gladys pouvait la laisser le matin, éteinte et larmoyante et la retrouver le soir, souriante et pleine d'allant. Pour Gladys, cela lui rappelait cruellement le comportement fantasque de son père, lors de ses dernières années (il était décédé en 1909 d'une démence secondaire à la syphilis).

     

     

     

    JUILLET

     

    Della était au plus mal : ses souvenirs se mêlaient à des hallucinations. Elle raconta à Gladys que ses parents, Tilford et Jennie

     

    Hogan () étaient venus à son secours et la ramèneraient chez elle. Elle se plaignit aussi du retour de son ex-mari, Charles Grainger, venu dit-elle, pour la violer.

     

    Quelques jours plus tard, elle se rua chez les Bolender pour voir sa petite-fille. Elle tambourina à la porte et furieuse de ne pas obtenir de réponse, elle brisa la vitre avec son coude.

     

    Il est aussi dit qu'elle aurait essayé d'étouffer sa petite fille avec un oreiller (souvenir raconté par Marilyn elle-même).

     

     

     

    AOUT

     

    Le jeudi 4 août, Della fut hospitalisée, en état de crise, au Norwalk State Hospital, où l'on diagnostiqua une myocardite aiguë.

     

     

     

    Elle mourut le mardi 23 août pendant une crise de démence, ce que Gladys et plus tard Marilyn, considéreront comme une malédiction familiale.

     

    Son certificat de décès, outre la myocardite aiguë, mentionnait également une psychose maniaco-dépressive:

     

    .

     

    Gladys avait en effet expliqué aux médecins que l'humeur de sa mère avait changée de manière imprévisible depuis quelques mois.

     

    Mais son dossier médical ne mentionnait aucune analyse psychiatrique ni neurologique.

     

    Il semblerait donc que Della soit décédée de sa maladie cardiaque, qui causa, par un déficit d'oxygénation, une souffrance cérébrale se manifestant par des troubles aigus du comportement.

     

     

     

    Tout comme son premier mari et père de Gladys, Otis Monroe, rien ne prouve chez Della l'existence d'une maladie mentale, mais plutôt des troubles comportementaux secondaires à une pathologie physique.

     

      

      

    Pour Gladys, et avec les éléments dont elle disposait à cette époque, le mythe de la démence familiale se faisait que se consolider.

     

    La mort de sa mère la déprima profondément. Enfermée dans le bungalow de sa mère, elle médita longuement.

     

     

     

    Elle décida ensuite de reprendre un emploi à Hollywood et obtint une place à la Columbia et à la RKO, deux studios de cinéma, où elle travaillait en semaine et le samedi.

     
     
    .
      ✽ 1927 ✽
    Norma Jeane au premier plan et son frère d'adoption, Lester Bollender.
     
     
     
     
     
     
    sources
     
      
      
     
     
     
     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique