• 1950

     

     

    Que de choses en 3 ans !

      

     

    C’est Johnny Hyde qui, le premier crut vraiment en elle et la prit sous sa protection . Hélas, il mourra prématurément et ses beaux projets avec lui…

     

    En attendant, la jeune Marilyn fit beaucoup d’apparitions dans de petits films entre 1950 et 52 (voir les fiches des films correspondantes), tint de petits rôles qui eurent l’avantage de la montrer, et finit en beauté en 52 avec son magnifique rôle dans Don’t Brother to Knock où elle joue de façon magistrale une baby sitter dérangée (voir la fiche de ce film).

      

      

      

    1950 :

    A la soirée du Nouvel An 1948-1949 du Raquet Club de Palm Spring, elle rencontre Johnny Hyde, la cinquantaine, qui tombe fou amoureux de la jeune starlette

    qu’est Marilyn à ce moment là.

      

     

    johnny3.jpg johnny4.jpg johnny2.jpg

      

    Johnny était Russe, né en 1895, et arrivé aux USA en 1906. Il devint agent artistique puis vice président de la William Morris, une des plus grosses et influentes agences d’Hollyxood.

    Fou amoureux de Marilyn dés sa première rencontre lors du fameux Nouvel an 48-49, il passa l’année 49 à lui trouver de petits rôles et à la fréquenter de plus en plus souvent, puis il quitta sa femme dans le courant de l’année 1950, loua une superbe villa à Beverly Hills et y vécut avec Marilyn. Il la demanda en mariage mais elle refusa.

      

    Il l’aimait sincèrement.

    En se mariant avec elle, se sachant fragile du coeur et ayant peur de mourir prématurément, il savait qu’il la mettrait à l’abri financièrement. Mais Marilyn ne voulait se marier que par amour. Et pour Johnny Hyde elle éprouvait beaucoup de tendresse, d’attachement, mais pas d’amour.

    Il termina de façonner complètement l’image de Marilyn en lui faisant retoucher le nez et lementon et éclaircissant un peu plus ses cheveux en blond platine.

    Et dés lors il n’eut de cesse de trouver des rôles à la jeune starlette.

    Marilyn avait déjà obtenu différents contrats à la MGM grâce à Hyde (1949) mais ce n’était que pour de petits rôles ou de brèves apparitions dans des films. Ceci étant, cela avait au moins l’avantage de la montrer à l’écran et de lui créer des contacts. Contacts que Hyde entretenait précieusement.

    Une annecdote : c’est également en ce début d’année, lors d’une soirée, qu’elle rencontre pour la première fois l’acteur Peter Lawford peter1.jpg, qui reviendra dans sa vie environ 10 ans plus tard en tant que beau frère de JFK (marié à Patricia, une des soeurs de John Kennedy).

    Le 7 avril, sort « Love Happy »lhpy33.jpg.

    Toujours en avril, les choses se concrétisent pour « All About Eve » (voir la fiche du film) et , toujours grâce à Johnny Hyde, la Fox engage Marilyn pour le temps du tournage, c’est-à-dire du 11 mai au 7 juin, à raison de 500 $ la semaine (le tournage durera un peu plus longtemps, en fait).

    Le 19 mai sort « A Ticket to Tomahawk » et quelques jours plus tard, le 23 mai « The Asphalt Jungle » 20982055.jpg.

    Le 4 octobre sort « All About Eve »   allabouteve2.jpg, suivi de « Fireball »  20869720.jpg le 9 novembre.

    Toujours en Novembre, la Fox demande à Marilyn de poser pour quelques clichés pour son calendrier de la Thanksgiving, ce qu’elle accepte de faire  :

    tksg1.jpg tksg2.jpg tksg3.jpg cal2.jpg cal.jpg

    Le 2 décembre, elle participe à la fête d’inauguration que donne la Mexican Airlines pour son avion qui permet de ralier pour la 1ère fois LA à Mexico en 5 heures :

    m1.jpg m2.jpg

    Le 5 de ce mois, toujours grâce à Johnny Hyde qui la garde précieusement sous son aile et, croyant en son talent, bat la campagne pour lui trouver des rôles interressants, elle signe un contrat avec l’agence William Morris, désormais chargée de la représenter et de préserver ses intérêts. Ce contrat la lie à l’agence pour 3 ans.

    Le 17 décembre, Johnny venait de placer Marilyn dans « As Young as you Feel » pour un petit rôle de secrétaire.

    Dans sa maison à Palm Spring, il s’effondre. Crise cardiaque. Hôpital. Il y décèdera le lendemain. Il avait 55 ans.

    Marilyn sera dés lors complètement écartée, telle une pestiférée, bien que proche de Johnny depuis 2 ans.

    Sa veuve et ses enfants la fiche dehors immédiatement, gardent les robes et bijoux de Marilyn (cadeaux de Johnny) et lui interdisent l’accès non seulement de la maison mais également des funérailles. Effondrée, Marilyn ira quand même, accompagnée de Natasha Lytess, son professeur de chant et amie.

    Selon l’avocat de Johnny Hyde, le défunt avait prévu de léguer 1/3 de son immense fortune à Marilyn ; mais rien d’officiel n’ayant été fait en ce sens, Marilyn n’eut rien que ses yeux pour pleurer.

    De toute manière, le plus important pour elle était qu’elle perdait surtout un ami qu’elle chérissait et qui la protégeait, croyait en ses possibilités d’actrice et remuait ciel et terre pour lui obtenir des rôles jusqu’à celui qui la propulserait enfin aux sommets.

    Johnny Hyde avait beaucoup de relations et était très influent. Sans lui, Marilyn se retrouva quasiment à la case départ et perdue. Elle était terrassée par le chagrin.

     

    1950, chez Johnny Hyde :

    johnny1.jpg

     

    53561829.jpg 53561809.jpg 535617481.jpg 54253151.jpg 53021636.jpg 53561720.jpg

    53021337.jpg 53021243.jpg 53021155.jpg 53021114.jpg 53021042.jpg

    53020973.jpg

    53020928.jpg 53020893.jpg 53020363.jpg 53020342.jpg 53020313.jpg

    53020252.jpg 53020236.jpg 53020231.jpg 52997662.jpg 52997582.jpg

    53020200.jpg

    52997520.jpg 52997508.jpg 52997502.jpg 52997467.jpg 52997457.jpg 52997342.jpg

    52997325.jpg 52997288.jpg 52997258.jpg 52997217.jpg 52997187.jpg 52997175.jpg

    52737328.jpg 52737300.jpg 21299633.jpg

     

    A une audition :

    12mars1950uneaudition.jpg

     

    Divers 1950 :

    24218619.jpg

    23887202.jpg 30873196.jpg

    sport1.jpg sport3.jpg sport4.jpg sport5.jpg

    sport2.jpg

     

     

    « 1949MILTON GREENE »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter