• MAQUILLAGE de MARILYN

     

     *Marylin Monroe!*

    DiaporamaDiaporama

     
     

    image8image2328MiltonmaquillageMMMakeup_2_MMMakeup_5_MMMakeup_6_MMMakeup_7_MMMakeup_8_MMMakeup_9_MMMakeup_10_MMMakeup_12_MMMakeup_13_marilyn77marilyn782t_1954_tham_ss_032mmmaquillage50_1_mmmaquillage52_1_SHAWScan_MU01MarilynMonroeMakeUp7MarilynMonroeMakeUp7Vzc_20Making_20upmarilyn-monroe-P-25marilyn-monroe-P-29marilyn-monroe-P-30marilyn-monroe-P-31marilyn-monroe-P-32marilyn-monroe-P-33marilyn-monroe-P-35marilyn-monroe-P-37shaw_%286%29

    Son maquillage

           

    Le paradoxe de Marilyn, selon Georges Masters (célèbre maquilleur  à Hollywood), c'est que "plus elle est maquillée, plus elle semble naturelle!".    

      

          

      

    Marilyn utilise un peu de base, une touche de fond de teint très blanc, de la poudre, du blush (un nuage), du rouge à lèvres et des faux-cils. 

      

      

             

      

      

    Les paupières sont creusées à l'ombre blanc-argent, rehaussées d'eye-liner          

    (Marilyn adorait le regard de Marlène Dietrich), son grain de beauté  est souligné au pinceau.

      

    marilyn-monroe-P-37

    C'est le look "blanc-sur-blanc" (cheveux cendrés  sur peau crémeuse)

    que Marilyn baptisait "taie d'oreiller"

          marilyn-monroe-mac.jpg 

    Georges Masters tint aussi ces paroles: “Quand on la maquillait  ou que je la coiffais,

    il se produisait en elle un changement extraordinaire,  et elle devenait “Marilyn Monroe”.

    Sa voix changeait, son attitude et ses gestes n’étaient plus les mêmes, elle cessait d’être la banale fille  en jeans délavé et en chemise froissée de tous les jours.

    Je n’ai jamais  assisté à une telle métamorphose.

      Image du Blog cerinde.centerblog.net

    Elle était fantastique!

    Elle savait  exactement se mouler dans l’image que le public voulait voir !

      

    arnold_014

      

      

    yu

      

      

     

    mmbyevearnold

      

      

    68_11143009101

    « MARILYN et la lecture...Robe Blanche de Sept ans de reflexion.... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter