• MARILYN, BIOGRAPHIE

     

     

     

    Biographie

    Marilyn Monroe...
    Probablement le nom le plus connu de l'histoire du monde du cinéma américain. Un nom, une image, de multiples facettes... mais qui connaît réellement Marilyn Monroe ?

     

    mm gladys16

      

    Norma Jeane Mortensen est née le 1er juin 1926 à Los Angeles. Fille de Gladys Monroe Baker et d'un père inconnu, elle vécut une enfance chaotique. Sa mère, fragile et irresponsable, est souvent obligée de la confier aux services sociaux, et dans de multiples familles d'accueil.

    Faisant de fréquents séjours en hôpital psychiatrique, elle ne vient voir sa fille que de rares week-ends. Quand Norma Jeane atteignit l'âge de sept ans, sa mère décida de prendre soin d'elle et elles partirent s'installer dans un bungalow. Malheureusement, les problèmes psychologiques de Gladys étaient toujours présents, et le bonheur d'être réunie avec sa mère ne dura pas pour la petite Norma Jeane.

     

      

      

     

    grace_doc 411 15

      

    Elle fut alors confiée à Grace McKee, une amie de sa mère. Grace était une jeune femme qui, comme beaucoup d'autres, avait rêvé de célabrité. Alors, elle reporta tous ses espoirs sur la jeune Norma Jeane, lui apprenant comment se maquiller, lui répétant chaque jour qu'elle deviendrait la plus grande star que le monde ait jamais connu. Cependant, un évènement vint troubler la tranquillité dans laquelle Norma Jeane vivait.

      

    Elle racontera des années plus tard que Doc Goddard, le mari de Grace, aurait eu sur elle des attouchement sexuels. A l'âge de 15 ans, nouvel abandon pour Norma Jeane: Grace et Doc durent partir en Virginie et, pour raisons financières, ne pouvaient l'emmener avec eux. La dernière chose que Norma Jeane souhaitait était de retourner à l'orphelinat. Grace trouva alors un compromis. Norma Jeane allait épouser le fils de leurs voisins, Jim Dougherty, son ainé de 5 ans.

     

    njhaat njzoo normal_57427633_10

      

     

    Le 19 juin 1942, le mois de son seizième anniversaire, Norma Jeane devint officiellement la femme de Jim Dougherty. Elle se tourne alors vers une vie de femme au foyer. Elle sera de courte durée. La guerre faisant rage, Jim décide de s'enrôler dans la marine. Norma Jeane doit alors apprendre à vivre seule, à se débrouiller par ses propres moyens. Comme beaucoup de femmes d'hommes engagés dans l'armée, elle trouve un travail dans une usine, où sont fabriqués des parachutes. C'est dans ce lieu qu'elle fut découverte.

     

    Azc_1_ Aza_1_

      

    Repérée par un photographe de l'armée ayant pour consigne de remonter le moral des troupes, elle accepte de poser pour une série de photos. Consciente de son physique, elle tente alors sa chance à la Blue Book Model Agency. Rencontrant de plus en plus de succès, Norma Jeane devient indisponible pour son mari quand il est en permission. Il lui pose alors un ultimatum: le mannequinat ou lui. Le 2 octobre 1946, le divorce fut prononcé. Norma Jeane était alors libre de pouvoir réaliser son rêve, celui d'être aimée, adulée par le monde entier. La transformation vers Marilyn Monroe avait commencé.

     

    njmekko lotc2 young1 195312_Marilyn_Monroe_CF

    Marilyn Monroe. C'est Ben Lyon, le révélateur de talents de la Fox, qui lui attribua ce nom. Marilyn pour Marilyn Miller, célèbre actrice, et Monroe pour le nom de famille de la grand-mère maternelle de Norma Jeane. Un nouveau nom, une nouvelle couleur de cheveux... mais ça ne suffisait pas encore pour devenir une star. Elle tourna deux petits rôles dans la Fox avant que son contrat ne soit arrêté.

    Elle décroche un contrat à la Colombia qui sera de courte durée malgré sa présence à l'écran indéniable dans "Ladies of the chorus" (Les Reines du Music-Hall). Mais refusant d'abandonner, Marilyn persévère, prend des cours de théâtre et de diction, essaye d'améliorer chaque petit détail. Cependant, ne touchant aucun revenu, elle se voit obligée de poser nue pour un photographe, Tom Kelley.

     

     

    p_Marilyn_29 b John_Engstead_1 mm

     

      

    En 1950 elle décroche un rôle grâce à Johnny Hyde, son amant et agent très reconnu aux USA, dans "The Asphalt Jungle" (Quand la ville dort). Ce rôle lui permit de montrer qu'elle n'était pas qu'une blonde écervelée, mais qu'elle pouvait aussi jouer des rôles de composition. La Fox l'engage. Son rôle dans "All about Eve" (Eve) lui vaut d'être plébiscitée auprès des critiques enthousiastes, y compris auprès de Joseph Schenck, le président de la Fox, qui lui propose alors un second contrat, de 7 ans.
     

    C'est le début de la gloire pour Marilyn. Malheureusement, alors qu'elle est reconnue pour son talent d'actrice dans "Clash by night" (Le Démon s'éveille la nuit), un scandale éclate : les photos de Marilyn posant nue font surface. A cette époque, cela aurait pu briser la carrière de n'importe quelle grande star.

    La Fox, scandalisée, lui demanda de nier que c'était elle, mais Marilyn tourna cet incident à son avantage: elle expliqua qu'à l'époque, n'ayant plus d'argent, elle fut obligée de poser pour ces photos afin de pouvoir conserver sa voiture. Marilyn Monroe devint alors, petit à petit, l'icône de la libération sexuelle de la femme.

     

    scan_42 dontbother7__1_ 7

     

    En 1952 sortit l'un des plus grands films de Marilyn, malheureusement méconnu de nos jours. Dans ce film, "Don't Bother To Knock" (Troublez-moi ce soir), Marilyn peut montrer toute l'étendue de son talent. Ce fut l'un des rôles les plus dramatiques de sa carrière: elle incarne une jeune femme, sortant d'un asile psychiatrique, essayant de refaire sa vie après avoir perdu l'homme qu'elle aimait; mais cette jeune femme retrouve vite ses vieux démons quand elle croit retrouver cet homme... Marilyn passe d'une émotion à une autre avec une facilité déconcertante, pleure naturellement, elle ne fait qu'une avec la femme qu'elle incarne. Mais, au grand désarroi de Marilyn, le public la préfère dans des rôles moins subtils, et les producteurs la cantonne dans des rôles de blondes ecervelées.

     

     

    mm_1_ mmlovejoe1952 img_1084305960 img_1084460917 52FVTXX012_003_1_

      

      

    C'est la même année qu'elle est présentée à celui qui deviendra son mari: Joe DiMaggio, idole du base-ball américain. Marilyn voit en lui un homme respectable, reservé, et attentionné. Joe déteste plus que tout le monde du show-business, il souhaite mener aussi simplement possible une vie de famille normale.

    En 1953, un premier grand rôle est offert à Marilyn Monroe dans un film dramatique: elle interprète,dans "Niagara", Rose Loomis, une femme volage souhaitant de débarasser de son mari. C'est également dans ce film, ayant pour décor les chutes de Niagara, qu'elle interprète la plus longue marche de l'histoire du cinéma.

     

     

    loreleitiffanybw loreleilaskeerahaa 56 Monroe__Marilyn_154 milionaire42 __Diamonds_Are_A_Girl__s_Best_Friend____1953

      

    Marilyn est alors sur tous les fronts, elle accumule les succès: tout d'abord avec "Gentlemen Prefer Blondes" (Les Hommes préfèrent les blondes). Ce film est l'un des plus gros succès de l'année 1953, et Marilyn y brille de tout son éclat, faisant de l'ombre à sa partenaire Jane Russell.

      

    C'est suite à ce film que les deux actrices laisseront leurs empreintes devant le Grauman's Chinese Theater. Viendra ensuite "How to marry a millionnaire" (Comment épouser un millionnaire), film dans lequel elle tourne aux côtés de deux grandes stars: Lauren Bacall et Betty Grabble. Rôle encore une fois de comédie légère, où Marilyn interprète une jeune femme myope avide de richesses.

     

     

    happyend3 img_1085243418 bequilles6 ambiance2

      

      

    Toujours la même année, Marilyn tourne "The River of no Return" (La Rivière Sans Retour) sous la direction d'Otto Preminger. Tournage très éprouvant pour elle, aussi bien physiquement que moralement : Otto Preminger lui en fit voir de toutes les couleurs. Il refusa à Natasha Lytess, le professeur d'art dramatique de Marilyn, l'accès au tournage, et fit bien comprendre à l'actrice que s'il faisait ce film c'est uniquement parce qu'il était redevable à la Fox. Lors du tournage Marilyn se fit une entorse et en profita, selon certains, pour se venger de Preminger. Elle resta la jambre dans le platre quelques jous pendant que Joe DiMaggio la rejoignit.

     

     

    dykthurs 540114_02b2 korea48 korea45

      

      

    Le 14 janvier 1954, Marilyn et Joe deviennent officiellement mari et femme. Ils le décidèrent de façon assez impromptue, et Marilyn ne prevint le studio qu'une heure avant la cérémonie. Malgré cela, plus d'une centaine de journalistes étaient présents à leur sortie de l'hôtel de ville. Lors de leur mariage de noces au Japon, où Joe devait être reçu comme une star, ce fut en fait vers Marilyn que toutes les attentions se tournèrent.

    On lui proposa alors, pour le plus grand malheur de Joe, de rendre visite aux troupes américaines en Corée, où elle interpréta une série de concerts. Dix concerts en deux jours, devant plus de cent mille soldats. Plus tard, elle s'en souviendra comme l'un des meilleurs moments de sa vie.

    De retour aux Etats-Unis, un nouveau rôle est proposé à Marilyn, qui le refusa au départ, avant que son salaire ne fut augmenté. Dans ce film, "There's No Business Like Show Business" (La Joyeuse Parade), Marilyn interprète une danseuse de music-hall tombant amoureuse d'un jeune homme, provenant d'une autre famille de danseurs, interprété par Donald O'Connor.

     

     

    img_1087764987 img_1086592699 939_zimbel_ewell_3 mm divorce_mmnb085

      

      

    Puis on lui proposa un film aujourd'hui devenu mythique, notamment pour la scène où sa robe s'envole au-dessus d'une bouche de métro: "The Seven Year Itch" (Sept ans de réflexion). Ce film met en scène un homme marié essayant de séduire sa voisine pendant que sa femme et ses enfants sont en vacances à la campagne. Marilyn s'y montre plus séduisante et aguicheuse que jamais, ce qui ne manquera pas de créer de nombreuses disputes au sein de son couple.

      

    Lors du tournage de la scène de la robe, ça en est trop pour Joe: il voit des centaines de personnes admirer le spectacle, pendant que Marilyn s'offre à eux et à la caméra, consciente de l'effet qu'elle provoque. Joe, fou de colère, ne comprend pas que sa femme ne fait qu'interpréter son rôle. Il devient violent avec elle, et le 28 octobre 1954, Marilyn demande le divorce. Leur mariage n'aura duré que quelques mois.

     

    Après ce film, Marilyn souhaite pouvoir jouer autre chose que des blondes pulpeuses et stupides. Mais elle est bien consciente que ce n'est pas avec la Fox que ses souhaits se réaliseront. Avec l'aide de son ami et photographe Milton Greene, Marilyn décide de monter sa propre société, la Marilyn Monroe Productions.

      

    Elle quitte alors Hollywood pour s'installer à Manhattan où elle découvre les joies de l'anonymat. C'est aussi là-bas qu'elle assistera aux cours de l'Actor's Studio dirigé par Lee Strasberg.

      

    Elle suit les cours avec assiduité et impressionnera bon nombre de comédiens qui ne croyaient pas en elle. Mais Marilyn ne peut se passer de la Fox si elle veut être assurée d'être reconnue. Alors Darryl Zanuck consent à lui créer un nouveau contrat de non-exclusivité, stipulant qu'elle aura un droit de regard sur les réalisateurs. Marilyn rédigé donc une liste des réalisateurs avec lesquels elle accepte de tourner, comportant parmi d'autres John Huston ou Alfred Hitchcock.

     

     

    miller_arthur_photograph_350 A0007820 056 bus_stop_6968229_m bus_stop_spda0c79

      

      

    Pendant son séjour à New York, Marilyn entame une idylle avec Arthur Miller, célèbre dramaturge, auteur de "La Mort d'un Commis Voyageur". A travers cet homme plus âgé qu'elle, elle trouve une épaule sur laquelle elle peut s'appuyer, l'image d'un père rêvé, un intellectuel capable de lui enseigner de nombreuses choses.
     

    De retour à Hollywood, Marilyn entame le tournage d'un nouveau film, produit par la Fox en partenariat avec la Marilyn Monroe Productions: "Bus Stop" (Arrêt d'autobus), dirigé par Joshua Logan.

      

    Un rôle dramatique pour Marilyn pour lequel elle applique La Méthode enseignée à l'Actors Studio: elle se fonde sur sa propre vie, ses propres émotions. Mais ce tournage devient très éprouvant pour elle, comme si elle traversait les mêmes choses que son personnage. Marilyn devient de plus en plus dépendante aux médicaments, et elle apparaît très fragile.

    Cependant son interprétation sera reconnue comme l'une des meilleures de sa carrière, et les critiques seront unanimes à son égard.

     

     

    Ceremonia__26_ snapshot3 wrm_124

      

      

    En juillet 1956, Marilyn Monroe épouse Arthur Miller. Ils convolent tous les deux vers l'Angleterre, où Marilyn doit tourner son prochain film, "The Prince and the Showgirl" (Le Prince et la Danseuse), entièrement produit par la Marilyn Monroe Productions. Mais entre elle et son partenaire dans le film, Laurence Olivier, règne une forte tension. Ce sera en partie l'une des raisons de l'échec du film, malgré de bonnes critiques.

     

     

    mm 511239fh 55 Gamma_805908_07 MM__1153_

      

      

    Le 1er août 1957, Marilyn fait une fausse couche. Avoir un enfant était ce qu'elle espérait le plus au monde, et cette immense déception ne fait qu'accentuer encore plus son mal-être. A deux reprises on la sauve d'overdoses de barbituriques.

      

    C'est à ce moment qu'on lui propose de tourner "Some Like it Hot" (Certains l'aiment chaud) de Billy Wilder. Au départ réticente, Marilyn accepta finalement le rôle quand Arthur la convainquit que ce serait le succès assuré. Mais ce tournage se révéla encore une fois très difficile. Probablement perturbée par sa fausse couche récente, Marilyn arrivait sur le plateau des heures en retard, parfois sans même connaître son texte.

      

      

     

    Perfectionniste, elle demandait à refaire des prises un nombre incalculable de fois jusqu'à ce qu'elle soit satisfaite de sa prestation. Quand elle ne connaissait pas son texte, ou qu'elle n'arrivait pas à s'en rappeler a cause du nombre de médicaments qu'elle ingurgitait pour lutter contre ses problèmes d'insomnie, on devait écrire ses répliques sur des pancartes. Un mois après la fin du tournage, Marilyn fit une nouvelle fausse couche.

    Elle était effondrée. Malgré tout, "Some Like it Hot" fut le plus grand succès de Marilyn.

     

     

    Marilyn_Monroe___Yves_Montand 119 img_1084304801 marilyn_and_yves

      

      

    Continuant toujours les tournages, Marilyn accepta un rôle aux côtés d'Yves Montand dans "Let's Make Love" (Le Milliardaire). C'est dans ce film qu'on commence à se rendre compte de l'état de Marilyn: elle semble absente, et paraît beaucoup plus que son âge. Marilyn elle-même proposa à la Fox de prendre Yves Montand pour jouer à ses côtés.

    Lors du tournage, elle succomba au charme de l'acteur français, ce qui commença à détériorer ses relations avec Arthur Miller. Le film fut un échec, et à Hollywood, on chuchotait déjà que la carrière de Marilyn était sur le déclin...

     

     

    misfits_poster 1960misfits_car2 1960car_03 b mm

     

      

      

    Cela n'empêcha pas Marilyn de rempiler pour un nouveau film, de plus aux côtés de grandes stars telles que Clark Gable, Montgomery Clift, et Eli Wallach, sous la direction de John Huston, et d'après un scénario écrit par Arthur pour Marilyn.

    Ce film, "The Misfits" (Les Désaxés) fut une réelle torture pour elle, ainsi que pour tous ceux qui y participèrent. Le personnage de Roslyn ressemblait en tout point avec Marilyn, qui se sentait seule, abandonnée, et mise à nue à travers ce rôle.

     

      

    De nombreuses tensions règnaient sur le plateau, et encore une fois les retards de Marilyn et sa prise de médicaments de plus en plus importante perturbèrent le tournage. Marilyn était au plus bas, et ce rôle la mettant face à elle-même ne fit que la rendre plus vulnérable; elle sombrait de plus en plus dans la dépression.

      

    Trois semaines après la fin du tournage, Clark Gable, dont Marilyn imaginait être la fille quand elle était petite, meurt d'une crise cardiaque. Marilyn se sentit profondément coupable, elle imaginait que son comportement avait du engendrer la mort de Clark.

      

    C'est après ce tournage que Marilyn et Arthur divorcèrent. Le 7 février 1961, Marilyn fut admise, selon les conseils de sa psychanalyste, dans le département psychiatrique du Payne Whitney Hospital. Cela ne fit qu'aggraver sa situation, elle se voyait devenir comme sa mère.

    Elle fut de plus placée dans un pavillon de sécurité, isolée et coupée du monde. Heureusement, Joe DiMaggio, toujours là pour elle malgré les années, la fit transférer dans un autre hôpital, où elle demeura pendant plus d'un mois. C'est peu après que Marilyn commença à fréquenter de plus en plus Frank Sinatra et son entourage, puis aurait entamé selon les rumeurs une relation avec le président John Kennedy.

     

     

    __hr_vsd1_1_ m_marilyn2 sgtg08 c_May_19__1962 i img_1110920111

     

     

    Refusant d'abandonner le cinéma, Marilyn accepte un nouveau rôle, dans un film intitulé "Something's Got to Give" (Quelque chose doit craquer). Ce film aurait été le trentième film de Marilyn. "Aurait été", car il resta inachevé. Pendant les essais, Marilyn semble heureuse, et toute l'équipe est optimiste.

    Mais le premier jour du tournage, l'actrice est absente, pour cause de maladie. Sur des semaines de tournage, elle ne sera présente que quelques jours, souvent nerveuse, ou incapable de se souvenir de son texte. Le réalisateur (George Cukor) dut même mettre un filtre devant la caméra pour certains gros plans afin de masquer la fatigue de Marilyn.

      

    Le 19 mai 1962, Marilyn quitte le tournage pour s'envoler vers New York, où elle veut absolument être présente pour l'anniversaire de John Kennedy. Elle apparaît sur scène chancelante, ayant bu une bonne dose de champagne afin de se donner le courage de chanter son fameux "Happy Birthday Mr President". De retour à Hollywood, La Fox décide d'interrompre le tournage du film et renvoie Marilyn.
     

    Marilyn est déprimée, sous l'emprise des médicaments et de l'alcool, les nombreuses personnes l'ayant vue à cette époque la trouvèrent méconnaissable. Mais le 1er août 1962, la Fox décide de signer un nouveau contrat avec elle. Le tournage doit bientôt recommencer, Marilyn a de nombreux projets.

     

     

    Barry_FEINSTEIN marilyn 465013

    Le matin du 5 août 1962, Marilyn est retouvée morte sur son lit. Des boîtes vides de barbiturique sont retrouvées sur sa table de chevet. De nombreuses spéculations courent sur les causes du décès, et il est probable que nous ne sachions jamais ce qu'il s'est réellement passé. Suite à son autopsie, le rapport officiel conclut à un "suicide probable", néanmoins, de nombreuses incohérences ne font qu'augmenter les doutes. Marilyn aura connu une fin soudaine.

      

    C'est Joe DiMaggio, toujours amoureux d'elle, qui organisa ses obsèques, auxquelles aucune personne appartenant au monde du show-business n'aura le droit d'assister. Pendant des années, il fera fleurir la tombe de Marilyn.

    Malgré une mort précipitée, la petite Norma Jeane avait pu réaliser son rêve. Elle fut aimée, adulée, vénérée par des millions de personnes. Elle a marqué l'histoire du cinéma à jamais, et aujourd'hui, plus de quarante ans après sa mort, tout le monde se souvient encore d'elle.

     

    95

     

    SOURCES : SUGARKANE

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=fr&to=fr&a=http%3A%2F%2Fsugarkane.canalblog.com%2Farchives%2F2007%2F04%2F10%2F4588053.html

     

     

     

    « PHILIPPE HALSMAN Le génie menteur ou les 7 miroirs de l'âme »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter