•  

     

    Marilyn à Jersey

    Une exposition des robes de Marilyn Monroe, indédite, va agrémenter un peu plus les Week end à Jersey. Du 25 mars à fin décembre, l'île anglo-normande va vibrer au rythme de "Certains l'aiment chaud".



    Marilyn à Jersey
      
      
    L’île de Jersey va vivre une grande première avec cette exposition unique : la plus grande collection de costumes originaux de Marilyn Monroe jamais constituée à ce jour sera exposée pour la première fois, au Musée de Jersey à St Hélier.
      
    Les dix-neuf pièces toutes portées par Marilyn, étiquetées du label du studio prouvant leur authenticité, sont la propriété de David Gainsborough-Roberts, collectionneur invétéré de Jersey. Dans un espace spécialement aménagé, elles nous montrent Marilyn sous un jour nouveau, avec beaucoup de nostalgie.
      
    L’exposition présente accessoires et robes portés dans les films suivants :
      
    - The Fireball (1950) Marilyn n’y tient qu’un petit rôle en la personne de Polly
    .
     De 1946 à 1950 est l’époque où Marilyn Monroe gagne sa vie en tant que mannequin. -
      
    Niagara (1952), son premier gros succès dans lequel tous ses costumes ont été dessinés dans le but d’accentuer ses courbes.
      
    Elle y éclipsera même les chutes du Niagara, pourtant l’attraction principale de ce film en Technicolor grâce à son déhanché culte lors de la plus longue marche de l’histoire du cinéma. Robe rose et négligé en soie noire.
      
    - Les Hommes préfèrent les Blondes (1953)
      
    La 20th Century Fox a utilisé ce film pour présenter Marilyn comme nouveau sex symbol d’Hollywood. Justaucorps en soie noire et chapeau assorti.
      
    - Comment Epouser un Millionnaire (1953) Une paire de faux diamants et de boucles d’oreilles portées par Marilyn à plusieurs reprises.
      
      
     
      
    - La Joyeuse Parade (1954) Une robe très élaborée et très sexy, garnie d’un panneau pour recouvrir la jambe de Marilyn pour les scènes tournées à destination des pays où la nudité est interdite. Un costume de bain des années 1950s et un bonnet de bain en forme de fleur. - Sept ans de réflexion (1955) Une paire de longs gants noirs.
      
    C’est après ce film rendu célèbre par la scène culte de la robe qui s’envole au dessus de la bouche de métro, que Marilyn décide de s’installer à New York pour y fonder sa propre société de production, afin de tenter d’échapper à son image d’éternelle blonde sexy.
      
    - Bus Stop (1956) Costume en satin vert et une blouse à lacets noire. Un rôle qui lui vaudra un Golden Globe.
      
    - Le Prince et la Danseuse (1957) Fourrure et robe de soirée en soie blanche. Le seul film qu’elle ait tourné du temps de sa propre société de production.
      
    - Certains l’aiment chaud (1959) Une robe de cocktail noire dessinée par Orry-Kelly, célèbre styliste qui a travaillé pour les plus grand studios et a remporté un Oscar pour les costumes de ce film. Sa robe était si serrée qu’elle était obligée de se faire soulever pour s’asseoir sur le piano.
      
    - Le Milliardaire (1960) Une blouse en soie rose. Son avant-dernier film, avec Yves Montand, mais qui fut un flop dans le box office.
      
    - Les Désaxés (1961) Le bikini porté par Marilyn dans le rôle spécifiquement écrit pour elle par son mari Arthur Miller.
      
    - Un costume porté pour Life magazine en 1958 pour une photo réalisée par Richard Avedon. Marilyn a travaillé avec de nombreux photographes de talent comme Henri-Cartier Bresson, Cecil Beaton, Milton Green, Eve Arnold ou Bert Stern.
      
    - La collection compte également une robe de soirée personnelle dessinée par Lanvin et Castillo.
      
     
     

     

    Marilyn à Jersey
      
      
      
      
     
     

    Exposition de costumes sur l'île de Jersey

     

    bus 

      

      

    L’île de Jersey va vivre une grande première avec cette exposition unique : la plus grande collection de costumes originaux de Marilyn Monroe jamais constituée à ce jour sera exposée pour la première fois, au Musée de Jersey à St Hélier.

    Les dix-neuf pièces toutes portées par Marilyn, étiquetées du label du studio prouvant leur authenticité, sont la propriété de David Gainsborough-Roberts, collectionneur invétéré de Jersey. Dans un espace spécialement aménagé, elles nous montrent Marilyn sous un jour  nouveau, avec beaucoup de nostalgie.

     

      

      

      

      

    L’exposition présente accessoires et robes portés dans les films suivants :
     

    - The Fireball (1950) 
     

    - Niagara (1952) : Robe rose et négligé en soie noire. 
     

    - Les Hommes préfèrent les Blondes (1953) : Justaucorps en soie noire et chapeau assorti. 
     

    - Comment Epouser un Millionnaire (1953) : Une paire de faux diamants et de boucles d’oreilles portées par Marilyn à plusieurs reprises. 
     

    - La Joyeuse Parade (1954) : Une robe très élaborée et très sexy, garnie d’un panneau pour recouvrir la jambe de Marilyn pour les scènes tournées à destination des pays où la nudité est interdite. Un costume de bain des années 1950s et un bonnet de bain en forme de fleur. 
     

    - Sept ans de réflexion (1955) : Une paire de longs gants noirs.
     

    - Bus Stop (1956) : Costume en satin vert et une blouse à lacets noire.
     

    - Le Prince et la Danseuse (1957) Fourrure et robe de soirée en soie blanche. 
     

    - Certains l’aiment chaud (1959) : Une robe de cocktail noire dessinée par Orry-Kelly, célèbre styliste qui a travaillé pour les plus grand studios et a remporté un Oscar pour les costumes de ce film. Sa robe était si serrée qu’elle était obligée de se faire soulever pour s’asseoir sur le piano. 
     

     

    - Le Milliardaire (1960) : Une blouse en soie rose.
     

    - Les Désaxés (1961) : Le bikini porté par Marilyn dans le rôle spécifiquement écrit pour elle par son mari Arthur Miller.
     

    - Un costume porté pour Life magazine en 1958 pour une photo réalisée par Richard Avedon. 
     

      

    - La collection compte également une robe de soirée personnelle dessinée par Lanvin et Castill.

    Egalement présentés, des effets personnels, des habits, des lettres, des bijoux et des récompenses appartenant à Marilyn.

     

    gentlemen2 some niagra

    gentlemen no life

     

    3784428837844292

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique