• Son testament

     

     

      

    Son testament

    MOI MARILYN MONROE - Publie et déclare que ceci est mon testament

    1. Je révoque ici tout testament et codicille antérieurs faits par moi.
    2. Je désigne mon exécuteur testamentaire ci-après et lui demande de payer mes dettes justifiées, mes dépenses d'enterrement et charges testamentaires aussi vite après ma mort que possible.
    3. Je demande que toutes les taxes de succession, de propriété ou d'héritage puissent être payées par ma succession sur les legs ou devises qui seront distribués par ma succession
    4. a) Je donne et lègue à BERNICE MIRACLE si elle me survit la somme de 10.000 dollars. b) Je donne et lègue à MAY REIS si elle me survit la somme de 10.000 dollars. c) Je donne et lègue à NORMAN et HEDDA ROSTEN ou au survivant des deux ou à leur fille Patricia ROSTEN la somme de 5.000 dollars pour l'éducation de Patricia ROSTEN. d) Je donne et lègue tous mes effets personnels et mes vêtements à LEE STRASBERG s'il me survit ou au cas de sa mort à mon exécuteur testamentaire nommé ci-après et lui demande de distribuer ces effets parmi mes amis, collègues, ainsi que ceux qui m'entourent.
    5. Je donne et lègue à mon administrateur nommé ci-après la somme de 100.000 dollars en trust pour les usages suivants a) de préserver, gerer, investir et réinvestir ladite propriété et d'en recevoir le revenu. b) de payer avec le revenu les sommes qu'il faudra avancer jusqu'à 5.000 dollars annuellement en traites trimestrielles pour l'entretien de ma mère GLADYS BAKER durant toute sa vie. c) de payer avec le revenu les sommes qu'il faudra avancer jusqu'à 5.000 dollars annuellement en traites trimestrielles pour l'entretien de MRS MICHAEL CHEKHOV durant toute sa vie. d) A la mort de ma mère GLADYS BAKER ou de MRS MICHAEL CHEKHOV ou des deux de donner le principal qui reste en trust avec les autres revenus au Dr MARIANNE KRIS pour qu'elle puisse continuer son travail dans les institutions ou les groupes psychiatriques de son choix.
    6. Tout le reste résidus et restants de ma succession de nature réelle ou personnelle qui me resteront à ma mort je donne et lègue de la manière suivante: a) à MAY REIS la somme de 40.000 dollars ou 25% de la totalité de ma succession. b) au Dr MARIANNE KRIS 25% de la totalité restante pour qu'elle puisse s'en servir pour les besoins qui sont notés dans le 5° article de mon testament. c) à LEE STRASBERG le restant de la totalité.
    7. Je nomme, constitue et désigne AARON R. FROSCH comme mon exécuteur testamentaire. Au cas où il mourrait, se désisterait, ou pour toute autre raison se trouverait dans l'incapacité d'exécuter, je nomme, constitue et désigne L. ARNOLD WEISSBERGER à sa place et en son lieu.
    8. Je nomme, constitue et désigne AARON R. FROSCH administrateur de mon testament. Au cas où il mourrait, se désisterait, ou pour toute autre raison se trouverait dans l'incapacité d'exécuter, je nomme, constitue et désigne L. ARNOLD WEISSBERGER à sa place et en son lieu.

      

      

    MARILYN MONROE

      

    Signé, scellé, déclaré et publié par Marilyn Monroe la testataire nommée ci-dessus comme son dernier testament en notre présence et à sa demande en sa présence et en présence les uns des autres, nous avons signé comme témoins ce 11ème jour de janvier 1961.

      

    Quand en 1963, les bien de Marilyn furent finalement estimés, ils s'élevaient à 92.781 dollars (environ 375.000 dollars actuel).

      

    La seconde femme de Lee Strasberg, qu'il épousa après le décès de Paula en 1966, devint à sa mort en 1982 la seule bénéficiaire; c'est ainsi qu'Anna Mizrahi Strasberg, que Marilyn n'avait jamais rencontrée, devint l'héritière de la fortune de Marilyn --qui comprenait principalement les revenus des royalties de ses films et des droits d'utilisation de son image sur les tasses de café, les T-shirts, les stylos, etc--. En 1992, ces revenus annuels dépassaient le million de dollars.

      

    A cette époque, Marianne Kris était décédée depuis longtemps, et son héritière est maintenant la clinique Anna Freud Children's de Londres.

      

    Hundred Sixty-One

    Aaron R. Frosch residing at 10 West 86th St. NYC Louise H. White residing at 709 E. 56 St., New York, NY

     

     

     

    TESTAMENT

     

     

     

    Les principaux bénéficiaires du testament de Marilyn étaient sa mère, Gladys Baker, sa demi-soeur Berniece Miracle, sa secrétaire May Reis, Lee Strasberg et une oeuvre de bienfaisance désignée par la psychiatre Marianne Kris.

     

     

     

    Une somme fut versée pour financer les études de Patricia Rosten, la fille de ses amis Norman et Hedda Rosten, et il fut pourvu aux besoins de Xenia Tchekhov, veuve du professeur d'art dramatique Michael Tchekhov.

     

     

     

    Le premier testament de Marilyn, rédigé en février 1956 divisait ses biens (estimés à 200 000$) comme suit :

     

         - 100 000$ pour Arthur Miller

     

         - 25 000$ pour Lee et Paula Strasberg

     

         - 20 000$ pour le Dr Margaret Hohenberg

     

         - 10 000$ pour Xenia Tchekhov

     

         - 10 000$ pour l'Actors Studio

     

         - 10 000$ pour les études de Patricia Rosten.

     

    Elle laissait aussi assez d'argent pour payer les frais de sanatorium (pour un montant total de 25 000$) jusqu'à la mort de Gladys Baker.

     

    Quand elle signa l'acte devant le notaire Irving Stein, elle aurait dit avec esprit qu'il faudrait inscrire sur sa pierre tombale : « Ci-gît Marilyn Monroe, blonde - 94-56-5-89 ».

     

     

     

    Quand elle épousa Arthur Miller, en juin 1956, elle modifia son testament afin de tout léguer à son mari, et institua un fidéicommis pour s'assurer que l'on prenne soin de sa mère.

     

     

     

    Elle rédigea son dernier testament le 14 janvier 1961, peu après avoir annoncé son divorce d'avec Arthur Miller, et trois semaines avant d'entrer au Payne Whitney Hospital.

     

     

     

    TESTAMENT DE MARILYN

     

    Je, soussignée MARILYN MONROE, dresse et publie le présent acte et déclare qu'il renferme mes dernières volontés.

     

    Clause I : Je révoque toutes dispositions testamentaires et tous codicilles antérieurs au présent testament.

     

    Clause II : J'ordonne à mon Exécuteur testamentaire, ci-après nommé, d'acquitter après ma mort l'ensemble de mes justes dettes, dépenses funéraires et droits testamentaires, comme il convient.

     

    Clause III : J'ordonne que tous mes droits de succession qui pourraient être levés de mes biens et/ou sur tout legs et/ou legs immobilier ci-après détaillés soient acquittés sur la valeur nette de ma succession.

     

    Clause IV :

     

    (a) Je lègue à BERNIECE MIRACLE, si elle me survit, la somme de

     

    10 000$.

     

    (b) Je lègue à MAY REIS, si elle me survit, la somme de 10 000$.

     

    (c) Je lègue à NORMAN et HEDDA ROSTEN, ou au survivant d'entre eux, ou, s'ils doivent tous deux décéder avant moi, à leur fille PATRICIA ROSTEN, la somme de 5 000$, mon souhait étant que cette somme soit employée à l'éducation de PATRICIA ROSTEN.

     

    (d) Je lègue tous mes effets personnels et vêtements à LEE STRASBERG, ou, s'il doit décéder avant moi, à mon Exécuteur testamentaire ci-après nommé, mon souhait étant qu'il répartisse ces derniers comme bon lui semble entre mes amis, mes confrères et  ceux à qui je tiens.

     

    Clause V :

     

    Je lègue à mon Héritier fiduciaire, ci-après nommé, la somme de

     

    100 000$, pour les usages et destinations suivants :

     

    (a) Pour détenir, gérer, placer et réinvestir les biens susdits et en collecter et toucher les revenus.

     

    (b) Pour en transférer les revenus nets-assortis si nécessaire d'une part de capital - à concurrence de 5 000$ par an, par versements trimestriels égaux, pour assurer l'entretien et le soutien financier de ma mère, GLADYS BAKER, pendant la durée de sa vie.

     

    (c) Pour en transférer les revenus nets-assortis si nécessaire d'une part de capital - à concurrence de 2 500$ par an, par versements trimestriels égaux, pour assurer l'entretien et le soutien financier de MRS MICHAEL TCHEKHOV pendant la durée de sa vie.

     

    (d) Pour - à la mort de celle d'entre ma mère, GLADYS BAKER, et MRS MICHAEL TCHEKHOV, qui aura survécu à l'autre - verser le capital restant du fidéicommis, ainsi que tous revenus accumulés, au DR MARIANNE KRIS afin qu'elle les emploie pour faire avancer le travail de tous groupes ou institutions psychiatriques de son choix.

     

    Clause VI :

     

    Je lègue la totalité du reliquat de mes biens - immobiliers ou mobiliers, de quelque nature qu'ils soient et où qu'ils se trouvent, qu'ils soient saisis ou en ma possession à ma mort, ceux auxquels j'ai droit de quelque façon que ce soit, ou sur lesquels j'ai toute faculté de distribution en tant que légataire au moment de ma mort, y compris tout legs tombé en dévolu - comme suit :

     

    (a) A MAY REIS, la somme de 40 000$ ou 25% du reliquat total de mes biens, le montant devant être le moindre des deux.

     

    (b) Au DR MARIANNE KRIS, 25% du reliquat, qu'elle emploiera comme détaillé, dans la clause V (d) des présentes dispositions testamentaires.

     

    (c) A LEE STRASBERG, l'intégralité du reliquat restant.

     

    Clause VII :

     

    Je désigne et constitue AARON R.FROSCH mon Exécuteur testamentaire. Dans l'éventualité où il mourrait ou n'aurait pas qualité à exercer ses fonctions, ou y renoncerait, ou pour quelque autre raison, serait dans l'incapacité de les exercer, je désigne et constitue L. ARNOLD WEISSBERGER mon Exécuteur testamentaire à sa place.

     

    Clause VIII :

     

    Je désigne et constitue AARON R.FROSCH mon Héritier fiduciaire. Dans l'éventualité où il mourrait ou n'aurait pas qualité à exercer ses fonctions, ou y renoncerait, ou pour quelque autre raison, serait dans l'incapacité de les exercer, je désigne et constitue L. ARNOLD WEISSBERGER  mon Héritier fiduciaire à sa place.

     

    MARILYN MONROE (L.S)

     

    SIGNE, SCELLE, PUBLIE et DECLARE par MARILYN MONROE, Testatrice ci-dessus nommée, et en notre présence, comme étant ses dernières volontés. A sa demande et en sa présence et en présence l'un de l'autre, nous avons, en tant que témoins, contresigné ci-dessous de nos deux noms en ce 14 janvier Mil Neuf Cent Soixante et Un.

     

    Aaron R. Frosch, résidant 10 West 86th Str., NYC;

     

    Louise H. White, résidant 709 E.56 Str.,New York, NY.

     

     

     

     

     

    Certaines sources soutiennent que Marilyn songeait à modifier son testament peu de temps avant sa mort.

     

    Elle laissa après sa mort la maison du Fifth Helena Drive (estimée à 60 000$), le mobilier, la décoration, les effets personnels (estimés à 3 200$), 2 200$ sur des comptes en banque et 405$ en liquide.

     

    Inez Melson contesta le dernier testament (dans lequel elle ne figurait pas) en octobre 1962, affirmant que Marilyn l'avait rédigé alors qu'elle était sous l'influence invalidante de Lee Strasberg ou de Marianne Kris. A l'époque les biens en question étaient évalués à 1 million de $ environ. Le juge Samuel DiFalco rendit une fin de non-recevoir, mais d'autres problèmes juridiques surgirent, si bien que les légataires ne reçurent leur dû que près de dix ans après la disparition de Marilyn.

     

    La plus grosse part de cet héritage (l'intégralité des possessions de Marilyn, les droits de « The prince and the showgirl », ainsi que le reliquat après exécution de toutes les clauses) revenait à Lee Strasberg.

     

    A la mort de ce dernier, en 1974, ce fut à sa seconde femme Anna Strasberg, que cet héritage revint. Lee l'avait épousée après le décès de Paula, en 1966.

     

    On estime que la succession de Marilyn génère aujourd'hui des revenus (royalties de ses films et revenus provenant de l'exploitation de son image) dépassent 1 million de $ par an.

     

    Les 25% restants financent le Monroe Young Family Unit au Tavistock Center, à Daleham Gardens, à Londres http://www.mcwhorter.net/norm/young.htm .

     

     

     

     

    « SES PREFERENCESLISTE des PHOTOGRAPHES »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter